Raku


Le RAKU est une technique de cuisson d’origine coréenne, développée dans le Japon du XVI ème siècle, liée essentiellement à la fabrication de bols (Chawan) pour la cérémonie du thé (Chanoyu).
Le procédé de cuisson à « basse température » (950-1000°C) est extrêmement rapide.
L’emploi d’une terre chamottée est recommandé pour résister au brusque refroidissement des pièces incandescentes lors de leurs sorties du four.
Ce choc thermique violent provoque la formation de nombreuses fissures dans la couverte (l’émail).
Les pièces subissent ensuite un enfumage (privation d’oxygène au contact de l’émail en fusion) dans un récipient rempli de matériaux inflammables naturels (sciure, copeaux de bois, papier…). Cet enfumage favorise le phénomène d’oxydoréduction, propre à faire ressortir toutes les nuances des oxydes employés.
Puis elles sont refroidies dans l’eau ou à l’air et soigneusement nettoyées .

Chaque pièce est unique par la richesse des nuances et des couleurs développées lors de l’enfumage et du refroidissement.